Livraison offerte à partir de 55€ d'achat en Mondial Relay & Shop2Shop (France & Belgique).

Profitez de 5% de réduction sur votre première commande, sans montant minimum d'achat  avec le code : NEW5Expédition sous 24-48H (jours ouvrés) - Frais de port à partir de 3€85 !

VACANCES : Votre boutique ésotérique sera en vacances à partir du Mercredi 21 février jusqu'au Dimanche 25 février inclus ! 👇

👉 Expéditions des commandes jusqu'au Mardi 20 février 17H !

👉 Reprise des expéditions à partir du Lundi 26 février !

+ Afficher le menu

Histoire et Légendes de l'Agate Blanche

design sans titre

Histoire et légendes de l'Agate Blanche

L’agate appartient à la famille des calcédoines. Cette pierre a été découverte en abondance dans un fleuve au sud de la Sicile, appelé alors Akhatès (de nos jours : le Dirillo).

Le philosophe grec Théophraste lui donna son nom en raison du fleuve et nomma cette pierre "l’agate”.

Dans ce fleuve, on découvrit des agates de toutes les couleurs, mais surtout l’agate blanche. Sa blancheur va de la pure transparence jusqu’à l’opacité complète.

L’agate blanche devint ainsi une pierre de la paix et également le symbole de la pureté et de la virginité au sens biblique du mot. L’agate apparaît dès le début dans l’histoire des civilisations. Il se raconte que les magiciens perses brûlaient les agates pour écarter les tempêtes. Les Grecs et les Égyptiens ont fabriqué de nombreux objets en agate, notamment des bijoux, des vases, des objets sacrés où la blancheur représentait la sérénité.

C’est une pierre très riche de symboles.

Chez les Grecs :

 Une légende grecque nous apprend que le roi Mithridate le Grand collectionnait les objets en agate de toutes les couleurs et en agate blanche. Il avait plus de 4 000 pièces. Mithridate 1er pensait que l’agate blanche le protégeait. Il en avait toujours une en sa possession. Il a été capturé par la garde d’antigone le Borgne, puis a réussi à s’échapper.

Par la suite, il étendit son pouvoir et se proclama roi du Pont en 296 avant J-C. Il fonda ensuite sa propre dynastie. 

Dans la mythologie grecque, l’agate blanche par sa pureté, est reliée à la déesse Gaïa. Elle enfanta de nombreuses créatures. Elle était invoquée régulièrement et on lui offrait en sacrifice des animaux à peau blanche. 

Chez les Romains :

On retrouve des traces de l’agate blanche dans la civilisation romaine : les Romains l’associaient à Aurora, déesse de l’aube et mère des vents. Puis, l’agate blanche était apparentée à Bona dea, la déesse de la vertu, de la virginité. La légende raconte qu’elle était l’épouse de Faunus, et qu’elle ne quittait jamais sa chambre pour ne pas voir les autres hommes. Un jour, elle s’enivra et sortit. Son mari se mit à la battre à mort. Puis, rongé par le remords, il la rendit immortelle et la couvrit d’agate blanche en signe de respect de sa pureté. Elle devint la déesse protectrice des femmes et de leur fécondité.  

En résumé Les Perses, les Grecs, les Romains et même dans la mythologie anglo-saxonne, l’agate blanche était considérée comme étant une pierre de protection pour rester en bonne santé, et éviter les dangers, notamment le venin de serpent et les piqûres d’insectes. Les Celtes reliaient l’agate blanche à Ceridwen, déesse de la fertilité et de la mort.

 Les gisements aujourd’hui, nous retrouvons les principaux gisements d’agate blanche situés en Inde, aux États-Unis, au Brésil, en Italie et à Madagascar. 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,